Relations Presse

Définir ses objectifs

Quel est le contexte dans lequel l’entreprise va communiquer ? Quels sont les métiers de l’entreprise ? L’entreprise présente a-t-elle un produit ou un concept très innovant et inconnu ? Son rayon d’action est il local ou national ?
A qui l’entreprise veut-elle s’adresser ? Que veut-elle dire en priorité ? Parler de son identité, de ses produits/services, de son engagement ? D’une opération particulière et ponctuelle ?

Une fois les objectifs définis, l’entreprise peut mettre en place une véritable stratégie de relations presse qui lui permettra :

  • de se positionner sur son marché,
  • d’augmenter sa visibilité dans la presse qui correspond à son activité (professionnelle, spécialisée, grand public)
  • de valoriser sa marque,
  • d’élargir sa notoriété auprès de tous ses publics,
  • d’accompagner son développement.

Créer des outils

Identification du fichier presse

Ce fichier peut être réalisé sans l’aide d’un spécialiste de la manière suivante :

  • Repérer et relever les titres qui intéressent l’entreprise et les classer par type de presse,
  • Repérer les rubriques, journalistes, dans les différents types de presse qui pourraient être intéressés par le sujet.

Des sociétés spécialisées recensent les journalistes par rédaction et suivent les mouvements. Elles commercialisent l’accès à leur base de données sous forme d’abonnement. Il est aussi possible de faire appel à une attachée de presse pour la constitution d’un fichier, qui saura sélectionner les supports et les journalistes les plus adaptés. Attention, un fichier n’est valable que s’il est mis à jour régulièrement, les contacts peuvent changer très vite.

Elaboration du discours de référence de la société, sorte de ligne directrice basée sur la stratégie de la société dans son contexte économique. Il s’agit d’un argumentaire auquel il faudra rester fidèle dans la communication auprès des journalistes. Ce discours sera alimenté régulièrement par l’actualité de la société et de son marché et ne doit pas être statique.

Réalisation du dossier de presse ou d’une fiche de synthèse représentative de la société qui servira de support de communication. Il s’agit d’un document de référence qui doit être rédigé avec soin car il est l’ambassadeur de la société sur le bureau du journaliste.

Définition du « porte parole » de la société : il s’agit de la personne qui représentera la société auprès du public. C’est cette personne qui sera chargée de répondre aux questions et aux interviews et qui sera citée dans les articles. Ce rôle demande de maitriser parfaitement le discours (très bonne connaissance des sujets, chiffres et actualités liés à l’entreprise) et une certaine disponibilité et réactivité. Il s’agit le plus souvent du Président ou du Directeur Général de la société.

Tisser un réseau

Création du réseau de journalistes : il convient de construire au fil du temps une relation individuelle de qualité avec les journalistes (rencontre lors de rendez-vous ou déjeuners individuels pour une présentation de la société, organisation de petits-déjeuners presse, contacts régulier pour les informer des évolutions).

Attention : Ne jamais confondre votre base de journalistes avec la liste des clients et partenaires qui reçoivent vos informations commerciales, l’effet produit serait inverse à celui souhaité.

Communiquer

Le contenu du message à délivrer dans chaque communiqué de presse : actualité, chiffres, nouveaux produits, doit être produit avec soin et adressé uniquement aux journalistes / médias concernés par le sujet. Dans un contexte de relations presse annuelles, le risque de saturation d’un journaliste trop ou mal sollicité doit être pris en compte.

La personne en charge de la communication presse de la société aura soin de :

  • exploiter toute l’actualité de la société : actualité économique, signature de nouveaux contrats, lancement de nouveaux produits, nominations, participation à des salons, etc.
  • utiliser des thèmes transversaux pour multiplier les opportunités de parution dans la presse : trouver des occasions de prise de parole dans les sujets traités par la presse pour provoquer des articles.
  • créer l’actualité si l’entreprise n’en a pas : faire preuve d’imagination pour mettre en place une opération de communication en rapport avec l’activité de l’entreprise pour créer l’actualité (publication d’une étude de marché ou d’une enquête d’opinion par exemple).

Réagir

Gérer les retombées presse : cela nécessite de faire appel à une veille de la presse qui suivra les retombées en fonction de mots clés. De nombreuses acteurs, plus ou moins performants selon les secteurs existent sur le marché.

Il faut bien vérifier en amont que les titres des journaux concernés sont suivis par l’organisme de veille. Afin de réduire les coûts, les retombées Internet peuvent être surveillées en interne grâce aux alertes Google et à un peu d’attention.

Les articles seront rassemblés dans un dossier appelé « Revue de presse » qui pourra être présenté à différents interlocuteurs de l’entreprise (partenaires, investisseurs, clients). Les meilleurs articles pourront être classés et mis en valeur séparément. 

Réagir à l’actualité : faire entendre la voix de l’entreprise en réaction à une actualité concernant le métier, le marché ou le savoir faire de la société ou du chef d’entreprise permettra d’optimiser sa visibilité dans la presse.

Anticiper sur les articles et les dossiers des titres de presse grâce aux calendriers rédactionnels des journaux et magazines et en notant les sujets récurrents qui reviennent chaque année afin de proposer des informations, un cas concret, un témoignage ou un entretien au journaliste qui traite du sujet pour illustrer son article.